Dégustez ce merveilleux petit Bouillon

Ptit Bouillon n°36 : Connaissez-vous le WordPressopoly ?

Vous êtes forcément passé par la case prison. Quoi ? Pas de panique : je ne suis pas du tout en train de vous considérer comme un délinquant, rassurez-vous.

Par contre, ne me dites pas que vous n’avez pas lorgné une luxueuse propriété de l’avenue des Champs Élysées. Et que, pendant quelques instants au moins, vous avez rêvé de ne pas régler vos impôts sur le revenu.

On est tous les mêmes, on a tous joué au Monopoly (d’ailleurs, vous le sortez peut-être encore de temps en temps, chez vous) !

Le célébrissime jeu de société dispose d‘ailleurs de multiples versions : Monopoly Dragon Ball Z, Monopoly Pacman, Monopoly La reine des neiges, Monopoly Game of Thrones, et même Monopoly WordPress.

Comment ça, vous ne connaissez pas le WordPressopoly ? On peut y acheter les locaux d’Automattic, en Californie, et même passer un p’tit séjour en prison avec Matt Mullenweg (je plaisante, hein).

Blague à part, le WordPressopoly, c’est du sérieux. C’est l’appellation donnée par le site Business Bloomer, spécialisé dans l’apprentissage de WooCommerce, à la frénésie d’acquisitions qui secoue l’écosystème WordPress depuis quelques semaines.

Le jeu du WordPressopoly.
On se fait une partie ?

Je ne sais pas si vous avez un peu suivi le truc (si vous lisez le Ptit Bouillon, vous avez suivi 😉), mais ça n’arrête pas. Automattic qui rachète par-ci, Yoast qui se fait racheter par là, Liquid Web qui se mouille aussi. Il n’y a quasiment pas de trêve, en fait.

Ces derniers jours, on a encore assisté à du lourd, comme vous le verrez dans les Actualités. Le phénomène n’est pas nouveau, qu’on se le dise, c’est sa fréquence qui interpelle aujourd’hui, puisque les acquisitions sont de plus en plus fréquentes.

Et à ce petit jeu là, si l’on peut dire, il y a notamment 3 gros poissons qui sortent la tête de l’eau, comme l’a relevé cet excellent article (en anglais) : Automattic, WP Engine et GoDaddy.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ces rachats :

  • grappiller des parts de marché et par ricochet, accroître son chiffre d’affaires ;
  • récupérer une base d’utilisateurs, et donc de clients potentiels ;
  • intégrer de nouvelles technologies pour poursuivre son développement et/ou diversifier une offre de services ;
  • neutraliser la concurrence ; 
  • Absorber une équipe de travail déjà experte sur un sujet, ce qui évite de très importants coûts en matière de recrutement.

Ce que l’on peut aussi constater, comme cela est souligné dans l’article ci-dessus, c’est que les rachats ne se font pas en vase clos. Par exemple, GoDaddy et Liquid Web ne sont pas directement liées à WordPress, ce qui ne les empêche pas d’investir dans des entreprises spécialisées WP.

Tous ces rachats sont-ils un danger pour l’écosystème WordPress, puisque le pouvoir a de plus en plus tendance à se concentrer entre les mains de « gros » acteurs ? Difficile de le savoir et de se prononcer.

En tout cas, cela assure indirectement une certaine vitalité au sein de l’écosystème, et témoigne de sa maturationcomme l’indique cette ressource (il y a d’ailleurs un podcast en anglais très intéressant sur le sujet, si vous voulez aller plus loin).

Alors, à qui le tour cette semaine ? Qui s’est fait racheter au cours des quinze derniers jours ?

Pour le savoir, à vous de jouer… et surtout de lire ce nouveau Ptit Bouillon.

Je vous retrouve par ici dans quinze jours.

📻 Les actualités WordPress 📻

Voici les nouvelles fraîches de la communauté WordPress, régalez-vous !

  • Awesome Motive acquiert Easy Digital Downloads : Awesome Motive, société détenue par Syed Balkhi (WP Beginner), a fait l’acquisition d’Easy Digital Downloads et de toutes les extensions développées par la même entreprise (Sandhills Development) : AffiliateWP, Sugar Calendar, WP Simple Pay et Payouts Service.
    Le futur de toutes ces extensions est désormais entre les mains d’Awesome Motive, qui possède déjà OptinMonster, Monster Insights, WPForms, Smash Balloon, SeedProd etc.
    Awesome Motive poursuit en tout cas sa politique d’acquisition. En l’espace de quelques semaines, la société de Balkhi s’est par exemple emparée de SearchWP (une extension pour améliorer la recherche sur un site WordPress), ou encore de Plugin Rank, un outil qui permet de suivre le positionnement des mots-clés liés à une extension présente sur le répertoire officiel.
    Le développeur américain Pippin Williamson, PDG de Sandhills Development, va lui en profiter, après une période de transition avec Awesome Motive, pour se retirer de l’écosystème WordPress et consacrer plus de temps à sa famille.
  • StellarWP s’empare de LearnDash : StellarWP, une marque créée par l’hébergeur américain Liquid Web pour héberger tous les logiciels, produits et services WordPress qu’elle acquiert, a annoncé avoir racheté LearnDash (une extension qui permet de créer un site d’e-learning). Par la même occasion, on a aussi appris au passage que le « WP-évangéliste » américain Chris Lema serait le nouveau manager général de LearnDash (il travaillait déjà chez Liquid Web).
    Cette nouvelle acquisition n’est pas la première cette année pour StellarWP. Au mois de mai, les extensions GiveWP (qui permet notamment de créer une plateforme de don et de financement), et WP Business Reviews (qui vous aide à afficher les avis clients issus de différentes plateformes comme Google, Yelp et Facebook sur votre site WordPress), étaient passées sous son giron. En juin, StellarWP avait acheté Iconic, une entreprise basée au Royaume-Uni qui développe, maintient et commercialise 15 extensions WooCommerce premium (ex : WooCommerce Quick View, WooThumbs for WooCommerce etc.).
    Par le passé, Liquid Web avait aussi racheté The Events Calendar (décembre 2020) et iThemes Security (janvier 2018).
  • Automattic s’offre une entreprise spécialisée dans la création d’extensions WooCommerce : WooCommerce, par le biais de sa maison-mère Automattic, a annoncé que la société SomewhereWarm rejoignait ses rangs. Cette dernière propose 7 extensions disponibles sur la place de marché de WooCommerce, telles que Composite Products, Product Bundles, ou encore All Products, un add-on pour WooCommerce Subscriptions.
  • Themeisle rachète l’extension WP Landing Kit : La boutique de thèmes, templates et plugins premium Themeisle a racheté l’extension WP Landing Kit, qui permet de mapper des noms de domaine à des pages individuelles de votre site. L’extension avait été lancée début 2020 par Jason Schuller et Phil Kurth. Themeisle est notamment le créateur des thèmes Neve et Hestia.
  • WordPress 5.8.2 doit débarquer le 12 octobre : La prochaine version – mineure – de WordPress, la 5.8.2, devrait faire son apparition sur votre site à partir du mardi 12 octobre. Elle corrigera notamment les bogues recensés depuis le lancement de WP 5.8.1. Si nécessaire, une version 5.8.3 de WP sera aussi déployée. Sa date de sortie éventuelle est planifiée au 10 novembre.
  • Quoi de neuf sur Gutenberg 11.5 ? La version 11.5 de l’extension Gutenberg est disponible. À l’intérieur, vous découvrirez par exemple un nouveau bloc (Groupe de widgets) pour ajouter plusieurs widgets dans un même bloc (et facilement les déplacer en glisser-déposer), et leur assigner un titre. Par ailleurs, vous trouverez aussi une option super sympa pour ajouter votre logo ou le titre de votre site à l’intérieur de votre menu, grâce au bloc Navigation. Enfin, vous pouvez désormais contrôler l’espacement entre différents éléments présents au sein d’un même bloc (comme plusieurs boutons).
  • Vers un retour des WordCamps en présentiel ? WordPress a récemment mis à jour ses directives concernant l’organisation de WordCamps en présentiel, ce qui ouvre la voie à un retour de ces événements en public, après une longue parenthèse due à la pandémie de Covid-19. Cependant, certaines conditions seront bien sûr à respecter (ex : schéma vaccinal ou test négatif obligatoire à présenter).
  • Les recherches de mots-clés en rapport avec WordPress sont en baisse : Dans son étude semestrielle des mots-clés recherchés en rapport avec WordPress, Ellipsis Marketing a constaté un déclin des recherches moyennes entre janvier et juin 2021, par rapport à la moyenne établie en 2020. Par exemple, les recherches globales sur WordPress ont diminué de 6,4 % au cours du premier semestre 2021, celles en rapport avec WooCommerce de 8,8 %.
    L’article indique que ce déclin reste assez relatif : au final, les recherches de termes liés à WordPress retrouvent plus ou moins leur niveau d’avant la pandémie de Covid-19, qui avait fait bondir les recherches, en particulier lors des confinements.
    Enfin, selon une projection présentée dans l’article, les recherches devraient connaître une augmentation d’ici à 2022. En attendant, WordPress continue à grappiller des parts de marché, puisqu’il propulse désormais 42,6 % des sites web à travers le monde (en hausse de 0,3 % par rapport à août 2021).
  • WP Engine lance son framework headless… : L’hébergeur américain WP Engine a lancé son framework headless dédié à WordPress, baptisé Faust.js. « Faust s’attache à offrir la meilleure expérience aux développeurs lorsqu’ils utilisent le headless sur WordPress, tout en préservant l’expérience de publication que vous connaissez et appréciez avec WordPress », précise le communiqué de WP Engine.
    Évidemment, ce genre de framework est réservé aux techniciens chevronnés et développeurs aguerris. Pour info, un framework headless ne comporte pas de front-office.
  • … et engage Brian Gardner, le fondateur de StudioPress : Brian Gardner, le fondateur de StudioPress (revendu à WPEngine en 2018), la boîte derrière le framework Genesis, a annoncé sur Twitter qu’il rejoignait… WPEngine (tout s’explique) en tant que Principal Developer Advocate. Gardner a aussi donné des précisions sur le rôle qu’il va occuper. « Je vais diriger les relations avec les développeurs WordPress pour WPEngine, je parlerai avec la communauté, j’irai à la rencontre des clients qui utilisent nos produits, et j’aiderai les gens à passer à Gutenberg et au Full Site Editing. »
    Gardner continuera par ailleurs à travailler au développement de son projet Frost, un thème basé sur des blocs qui utilise le framework Genesis.
  • Rich Tabor quitte GoDaddy pour rejoindre Extendify : Rich Tabor quitte son poste de Senior Product Manager chez GoDaddy pour rejoindre Extendify, une solution qui propose plusieurs outils pour vous aider à créer et personnaliser votre site WordPress, en particulier avec l’éditeur de contenu (ex : EditorsKit, ACF Blocks, MetaSlider, GutenbergHub etc.). Tabor occupera le poste de Responsable Produit. Ce dernier s’est fait connaître au sein de l’écosystème WordPress pour avoir fondé la boutique de thèmes ThemeBeans (en 2012), ou encore co-créé l’extension CoBlocks (2018), qui propose des blocs Gutenberg. Il avait rejoint GoDaddy en 2019. À l’époque, au passage, l’hébergeur américain avait racheté ThemeBeans et CoBlocks.
  • Advanced Custom Fields et Pagely passent un cap : Advanced Custom Fields (ACF), la célèbre extension pour ajouter des champs personnalisés sur votre site WordPress, a atteint la barre des 2 millions d’installations actives, ce qui n’est pas si commun. Seule une trentaine d’extensions peuvent se targuer de dépasser cette barre. De son côté, Pagely, le service d’hébergement spécialisé WordPress, vient de fêter ses 12 ans.
  • Brizy modifie ses licences et tarifs pour la version Pro de son constructeur de page : Brizy a annoncé une modification des licences et tarifs premium. Une nouvelle Licence a été ajoutée (Agency) et, désormais, chacune des 3 Licences proposées dispose d’une offre Lifetime (achat unique « à vie »). Par ailleurs, le Brizy Cloud est maintenant accessible à part, via 3 Licences dédiées. Tous ces changements s’appliquent aux nouveaux clients. Si vous utilisez déjà l’une des Licences de Brizy Pro, vous continuerez à bénéficier des mêmes fonctionnalités au même prix, tant que vous continuez à renouveler.

🔥 Les dernières sorties 🔥

Les éditeurs de thèmes et d’extensions mettent régulièrement à jour leurs produits. Voici ce que vous pouvez en retenir :

  • Anders Norén sort un nouveau thème créé pour le Full Site Editing : Le prolifique et inspiré webdesigner et développeur suédois Anders Norén, a mis à disposition sur le répertoire officiel son dernier thème, baptisé Tove. Il s’agit d’un thème coloré et multi-usages conçu entièrement pour s’intégrer au projet Full Site Editing (FSE), dont certaines des composantes ont déjà fait leur apparition sur WordPress 5.8. Pour rappel, le FSE permettra de créer la structure entière d’une page (header, footer, menu et modèles de pages inclus, et plus seulement son contenu) à l’aide des blocs de l’éditeur de contenu (Gutenberg).
    Si vous désirez utiliser Tove avant la sortie de WP 5.9, en décembre, vous devez activer la dernière version de l’extension Gutenberg sur votre site WordPress (évitez de le faire en prod).
    Tove propose par exemple 40 modèles de blocs (block patterns), 6 designs d’en-tête, et 7 pour le footer. Norén propose 22 thèmes gratuits sur le répertoire officiel, qui totalisent au total près de 4 millions de téléchargements. 
  • Astra 3.7 fait son apparition : Dans le Ptit Bouillon n°34, je vous parlais de la version 3.7 d’Astra, alors en Bêta. Quelques semaines plus tard, voilà la dernière version du thème non-natif le plus populaire du répertoire officiel lancée.
    Pour rappel, cette nouvelle mouture permet de disposer d’un nouveau système de couleurs dynamique (Global Color Palette). Grâce à cela, vous pourrez créer votre propre palette de couleurs et l’appliquer sur tout votre site en même temps, à la fois via les réglages d’Astra sur l’Outil de personnalisation, mais aussi sur l’éditeur de contenu, et également sur le page builder Elementor, si vous l’utilisez.
  • Elementor lance son « Academy » : Le constructeur de site Elementor a annoncé le lancement de son « Elementor Academy », c’est-à-dire un centre de ressources qui a pour objectif d’améliorer votre pratique d’Elementor, et plus largement de WordPress. Sur cet espace, vous trouverez notamment des cours, tutoriels et ressources au format vidéo (pour la plupart), ou encore des webinaires.
  • MonsterInsights prend en charge Google Analytics 4 : MonsterInsights, l’extension qui permet de connecter votre site WordPress à Google Analytics, annonce qu’elle prend désormais en charge Google Analytics 4. Il s’agit de la dernière version de la plateforme d’analyse statistique de WordPress, lancée il y a près d’un an (octobre 2020).
    Pour info, « Google Analytics 4 est un nouveau type de propriété, avec des rapports différents de ceux que vous connaissez pour les propriétés Universal Analytics (NDLR, la précédente version de Google Analytics), indique GoogleUne propriété Google Analytics 4 présente l’avantage de pouvoir être utilisée pour un site web, pour une application ou pour les deux à la fois. » Sans entrer dans les détails techniques, de nouvelles fonctionnalités et rapports d’analyse sont proposés sur cette nouvelle version. Si vous utilisez Google Analytics et avez besoin de données simples sur votre trafic, vous n’avez pas besoin de migrer sur cette nouvelle version pour le moment.
  • WooCommerce 5.7 vient de sortir : La dernière version en date de l’extension WooCommerce (la 5.7) a été dévoilée il y a quelques jours. Il s’agit d’une mise à jour mineure qui corrige majoritairement des bogues.

🔥 Formez-vous à Elementor 🔥

Créez des sites intégralement avec Elementor, (le constructeur de page le plus populaire du marché).

Pour ajouter une nouvelle corde à votre arc et apprendre à créer des sites intégralement avec Elementor, WPMarmite a conçu la formation vidéo Maîtrisez Elementor (plus de 20h de cours).

⛳️ Les Ressources à conserver ⛳️

Poursuivons cette newsletter avec quelques ressources que je souhaite partager avec vous. Allez, c’est parti !

  • Leçons apprises après la refonte d’un thème en se basant sur des blocs Gutenberg : Fabian Kagy, un développeur WordPress allemand, partage sur son blog ses retours (en anglais) après avoir fait la transition de son thème actuel, vers un thème basé sur des blocs (compatible Full Site Editing, en somme). Il indique notamment avoir réussi à réduire considérablement la quantité de code CSS et PHP, dans la manœuvre.
    Pour poursuivre sur le sujet, le blog de WebDevStudios (en anglais) vous propose un tutoriel pour créer un thème basé sur des blocs (attention, il faut un minimum de maîtrise technique).
  • Comment envoyer automatiquement vos nouveaux articles à votre liste e-mail ? Si vous disposez d’une liste e-mail et avez l’habitude d’envoyer des newsletters, ce tutoriel (en anglais) devrait vous intéresser. Vous découvrirez comment notifier automatiquement vos lecteurs de la sortie d’un nouveau contenu, à l’aide d’une sélection de deux extensions, mais aussi grâce à Mailchimp.
  • Pourquoi vous concentrer sur les mots-clés de longue traîne ? Le blog de Yoast (en anglais) vous prend par la main pour vous expliquer l’importance des mots-clés de longue traîne pour votre référencement naturel. Certes, ces mots-clés sont moins recherchés que ceux de courte traîne, mais ils convertissent aussi beaucoup mieux, et ramènent du trafic plus qualifié. Voilà de bonnes raisons de ne surtout pas s’en priver !
  • 8 extensions pour proposer une assistance en temps réel à vos visiteurs : Le blog d’Appsero (en anglais) vous propose une présentation de 8 extensions pour mettre en place une assistance (support) en temps réel sur votre site.

🛠 L’extension de la quinzaine 🛠

Des dizaines de milliers d’extensions existent. Et celle que nous vous avons dénichée ci-dessous devrait être utile pour vos projets.

Simple Banner

Pour cette nouvelle édition du Ptit Bouillon, je vous ai dégoté une extension sympathique et très pratique.

Simple Banner permet d’ajouter une barre de notification tout en haut des pages de votre site, au niveau du header.

Vous pouvez vous en servir pour communiquer autour d’actions ponctuelles et très ciblées. Vous pouvez par exemple afficher à vos visiteurs :

  • une promotion si vous vendez des produits ou services sur votre boutique en ligne ;
  • un message pour leur signaler la sortie d’un nouvel article ou produit ; 
  • un petit texte pour leur signifier que votre site sera en maintenance entre telle et telle date.

Bref, c’est très utile. Et en plus, pour ne rien gâcher, l’extension est très simple à utiliser. Même si son tableau de bord est uniquement disponible en anglais, on s’y retrouve très facilement.

On apprécie par exemple de disposer d’options très simples pour :

  • afficher ou non la barre de notification (il suffit de cocher une case) ; 
  • intégrer un bouton pour que le visiteur puisse fermer la barre de notification, s’il le souhaite ; 
  • ajouter un délai (en secondes) après lequel la barre de notification disparaîtra automatiquement ; 
  • modifier la taille de la police du texte présent dans la barre ; 
  • personnaliser les couleurs du texte, de l’arrière-plan, du bouton de fermeture et d’éventuels liens hypertextes.

De quoi ravir les débutants et/ou ceux qui ne souhaitent pas mettre les mains dans le cambouis.

Enfin, pour contenter les plus techniciens d’entre vous, le développeur de l’extension a même pensé à ajouter des classes CSS pour pouvoir y ajouter votre propre code.

💡 Connaissez-vous ModernPlugins ? 💡

WPMarmite a lancé quelques extensions gratuites sous la bannière de ModernPlugins. Découvrez-les ci-dessous :

  • Modern Admin Comments : Ajoutez un éditeur de texte enrichi aux commentaires de l’administration et ne plus avoir à bidouiller du HTML.
  • Safe Block Editor : Limitez les possibilités de l’éditeur de WordPress (Gutenberg) et éviter que vos clients ruinent leurs contenus.
  • Modern CTT : Insérez des blocs Click to Tweet entièrement personnalisables à vos publications.

🚨 L’événement à venir 🚨

WordCamp, meetup, atelier, conférence : découvrez ce qui va prochainement animer la communauté WordPress.

  • Rendez-vous ce vendredi 1er octobre pour le WordCamp US : Je vous rassure, même si le retour des WordCamps en présentiel est à l’étude (voir les Actualités), l’idée n’est pas de sauter dans le premier avion, direction les États-Unis. Là, c’est plutôt le WordCamp US qui va venir à vous, puisqu’il est organisé en ligne ce vendredi 1er octobre.
    Par conséquent, voilà une bonne occasion pour n’importe quelle personne (vous, par exemple) à travers le globe d’y assister. L’inscription est gratuite et vous pourrez notamment avoir une chance de discuter avec Matt Mullenweg, l’un des co-créateurs de WordPress. Les conférences auront notamment pour sujet les thèmes, Gutenberg et ses blocs, le e-commerce, ou encore l’accessibilité.
    Le WordCamp débutera à partir de 17h45, heure française.

Merci d’avoir lu cette 36e édition du Ptit Bouillon. Je vous donne rendez-vous dans 2 semaines pour faire le plein d’actus WordPress. 👋

Alex

PS : Vous appréciez le Ptit Bouillon ? Soutenez-nous en passant par nos liens affiliés pour vous équiper (ex : o2switchElementorWP Rocket), formez-vous sur le Chaudron ou faites un gentil backlink vers WPMarmite à partir de votre site. Merci. 🙏😉

Faites un ptit geste

Et partagez le Ptit Bouillon sur les réseaux sociaux ⤵️

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest