Dégustez ce merveilleux petit Bouillon

Ptit Bouillon n°34 : Pourquoi avez-vous commencé à utiliser WordPress ?

S’il a broyé tous ses concurrents et propulse désormais 42,5 % des sites web à travers le monde, WordPress n’a pas toujours été une évidence pour bon nombre de créateurs de site.

Au cours des années 2000, par exemple, certains d’entre vous l’ont peut-être découvert un peu par hasard, pour ne plus jamais s’en séparer.

C’est en substance ce qui ressort des réponses apportées à cette question sur Twitter : « Pourquoi avez-vous commencé à utiliser WordPress ? ».

Posée par Marcel Bootsman, qui s’occupe du marketing pour Kinsta Pays-Bas, et s’était fait connaître en 2018 après s’être rendu à pied au WordCamp Europe (un voyage de plus de 700 km, quand même), cette question a généré des réponses rafraîchissantes qui m’ont fait revenir à un temps où WordPress bataillait avec Drupal et Joomla pour régner sur la place de CMS n°1 (comme les temps ont changé).

Petit florilège. Après s’être « amusé avec Joomla et Drupal il y a plus de 10 ans », Jurgen De Wever a « découvert que l’on pouvait créer plus qu’une simple page d’accueil dans WP et depuis », il n’a plus « jamais regardé en arrière 🙂 ».

Angela Bowman a « choisi WordPress en 2007 ». Elle explique : « J’ai suivi un cours sur les CSS. À la fin, l’instructeur a mentionné WordPress. Je suis rentrée chez moi et j’ai fait la fameuse installation en 5 minutes (il m’a fallu environ 90 minutes pour la comprendre), et je n’ai jamais regardé en arrière. Je ne savais pas ce qu’était un CMS avant ce soir-là, mais j’ai adoré le concept ! ».

En 2006, Yvette Sonneveld était frustrée par « le fait que les sites web codés à la main mettaient plus de 6 mois à figurer dans les SERPs de Google. J’avais entendu dire que les sites WordPress y parvenaient en quelques jours. Cela s’est avéré être moins de 24 heures. Je n’ai jamais regardé en arrière ».

Enfin, on peut dire que Steve Perry a été un brin visionnaire. Pour lui, WordPress « était le choix le plus évident à ce moment-là ».

À ce sujet, je vais vous raconter une petite anecdote. Me concernant, j’ai entendu parler pour la première fois de WordPress en 2008. À l’époque, j’effectuais mon stage de fin de DUT Informatique en Angleterre (à Middlesbrough, exactement).

Un français de mon IUT, qui était aussi en stage là-bas, parlait de « monter un WP » pour faire un site rapidement. Sur le coup, je ne savais pas ce que c’était. ^^

Peu après, j’ai voulu lancer mon premier blog perso pour parler de produits hi-tech à la manière de Gonzague (je le suivais beaucoup à l’époque).

Et c’est là que j’ai créé mon premier site WordPress. Ce blog n’a jamais décollé, mais j’ai vraiment adoré installer des extensions, bidouiller mon thème, etc. Enfin bref, j’ai appris plein de choses.

Et vous le voyez, comme la plupart des personnes qui ont répondu au tweet de Marcel Bootsman, WordPress me colle encore à la peau. Il n’est pas prêt de se débarrasser de moi, comme je ne suis pas prêt à me débarrasser de lui !

Puisque WordPress est devenu le centre de l’attention, continuons à le mettre à l’honneur. Découvrez sans plus attendre une nouvelle salve d’actualités et de ressources en lien avec votre CMS favori.

Bonne lecture, à dans quinze jours.

🚀 Besoin d’un hébergeur pour votre site ? 🚀

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

💡 Connaissez-vous ModernPlugins ? 💡

WPMarmite a lancé quelques extensions gratuites sous la bannière de ModernPlugins. Découvrez-les ci-dessous :

  • Modern Admin Comments : Ajoutez un éditeur de texte enrichi aux commentaires de l’administration et ne plus avoir à bidouiller du HTML.
  • Safe Block Editor : Limitez les possibilités de l’éditeur de WordPress (Gutenberg) et éviter que vos clients ruinent leurs contenus.
  • Modern CTT : Insérez des blocs Click to Tweet entièrement personnalisables à vos publications.

🚨 Les événements à venir 🚨

WordCamp, meetup, atelier, conférence : découvrez ce qui va prochainement animer la communauté WordPress.

  • La conférence en ligne WPCampus se tiendra les 21 et 22 septembre : La conférence en ligne WPCampus se tiendra les 21 et 22 septembre. L’accès est gratuit mais vous devez vous créer un compte membre pour pouvoir assister aux différentes présentations programmées (en anglais).
    Si les sujets abordés tournent pas mal autour de WordPress et de l’enseignement, le programme propose aussi des conférences plus généralistes autour de l’accessibilité, des Core Web Vitals, ou encore de Gutenberg.
  • Apprenez à générer des revenus mensuels récurrents avec WordPress grâce à WPMRR : Du 21 au 23 septembre se tiendra la conférence en ligne WPMRR (en anglais), dont l’objectif est de vous aider à générer des revenus mensuels récurrents grâce à votre business WordPress. L’événement est gratuit – mais vous devez vous y inscrire en amont – et les intervenants vous montreront notamment comment automatiser votre business, comment fixer correctement vos prix, ou encore comment générer plus de revenus chaque mois.

Merci d’avoir lu cette 34e édition du Ptit Bouillon. Je vous donne rendez-vous dans 2 semaines pour faire le plein d’actus WordPress 👋

Alex

PS : Vous appréciez le Ptit Bouillon ? Soutenez-nous en passant par nos liens affiliés pour vous équiper (ex : o2switchElementorWPRocket), formez-vous sur le Chaudron ou faites un gentil backlink vers WPMarmite à partir de votre site. Merci 🙏😉

Faites un ptit geste

Et partagez le Ptit Bouillon sur les réseaux sociaux ⤵️

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest