Dégustez ce merveilleux petit Bouillon

Ptit Bouillon n°29 : L’économie de WordPress devrait atteindre 635,5 milliards de dollars fin 2021

Joost de Valk, vous connaissez ? Comme son prénom le laisse entendre, il est le créateur de Yoast SEO, dont il est aujourd’hui chef de produit (on dit Chief Product Officer, CPO, en anglais).

Avoir mis sur pied une machine de guerre (Yoast SEO enregistre plus de 5 millions d’installations actives) a rendu l’homme célèbre au sein de l’écosystème WordPress.

Mais le Néerlandais est aussi connu pour une contribution un peu plus discrète, mais fort instructive : son analyse bi-annuelle des parts de marché des CMS (Content Management System).

La dernière en date est sortie il y a quelques jours, et vous savez quoi ? WordPress écrase la concurrence. Quelle surprise, me direz-vous !

Bon, c’est vrai, vous êtes habitué à ce que votre CMS favori avale les parts de marché à la vitesse de l’éclair. Rien de bien nouveau sous le soleil, si ce n’est que cette tendance lourde ne faiblit pas, au contraire. Alors délectez-vous avec ces quelques stats qui font du bien :

  • WordPress est le CMS numéro un (sans blague) avec 41,7% de parts de marché, soit une croissance de 4,6% par rapport à juin 2020 (de Valk tire ses chiffres de l’organisme W3Techs, pour info) ;
  • le premier concurrent de WP est Shopify, avec 3,6% de parts de marché ; 
  • les concurrents « historiques » de WordPress, Joomla et Drupal, ne cessent de décliner. Joomla a perdu 0,3% de parts de marché en 12 mois, Drupal 0,2% ;
  • en moyenne, WordPress grappille entre 0,3% et 0,4% de parts de marché chaque mois ;
  • la croissance de WooCommerce est plus rapide que celle de Shopify ;

Vous le voyez, WordPress se porte très bien, merci pour lui. Un autre exemple de sa santé de fer repose sur son économie. D’après une étude conduite par l’hébergeur américain WP Engine sur plus de 100 acteurs majeurs (hébergeurs, agences, développeurs de thèmes et extensions), l’économie de l’écosystème WordPress, estimée à 596,7 milliards de dollars en 2020, devrait atteindre 635,5 milliards de dollars fin 2021 (croissance de 6,5%).

Replacé dans un contexte économique global, ces chiffres placeraient WordPress, si on le considérait comme un pays, au 39e rang mondial des pays par PIB !

On peut aussi le comparer aux sommes générées sur l’App Store d’Apple, estimées à 643 milliards de dollars en 2020 (facturations + ventes), précise le communiqué de WP Engine.

Bonne nouvelle : cette incroyable croissance ne devrait pas freiner de si tôt. Selon des projections issues de cette même étude, « 68 % des utilisateurs de WordPress prévoient d’accroître leur utilisation du CMS en 2021 ».

Et j’ai encore mieux, peut-être : « 89 % des utilisateurs s’attendent à ce que la communauté WordPress continue de croître au cours des cinq prochaines années. »

On touche là à un point essentiel : si WordPress est si populaire, solide et pérenne financièrement, sa communauté y est pour beaucoup. Alors disons-le : il a encore de beaux jours devant lui.

Pour un aperçu encore plus détaillé de son extraordinaire vitalité, allez donc lire cette nouvelle édition du Ptit Bouillon. Vous allez voir, ça s’agite de tous les côtés.

À dans quinze jours 👋

🚀 Besoin d’un hébergeur pour votre site ? 🚀

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

📻 Les actualités WordPress 📻

Voici les nouvelles fraîches de la communauté WordPress, régalez-vous !

  • WordPress 5.8 débarque dans un mois ! Le lancement de la prochaine version majeure de WordPress, la 5.8, approche à grands pas. Plus qu’un mois avant qu’elle ne soit déployée officiellement (le 20 juillet). Cette semaine, l’actu autour de ça, c’est le lancement de la Beta 3 (mardi 22 juin). On passera ensuite aux choses encore plus sérieuses, dès mardi prochain (29 juin), avec la mise sur orbite de la Release Candidate 1 (RC1), c’est-à-dire une version finale avant le lancement officiel de WP 5.8.
    Vous pouvez bien sûr tester ses versions « d’essai » chez vous. Par contre, faites ça sur un site de test, jamais en production ;-). On n’est jamais trop prudent.
    En milieu de semaine dernière, on a aussi découvert l’une des fonctionnalités que va proposer le Full Site Editing (FSE) sur WordPress 5.8. Vous aurez donc accès – entre autres – à un « Template Editor ». Il s’agit d’« un mode spécial disponible dans l’éditeur de contenu (NDLR : Gutenberg) qui vous permet de créer, d’attribuer et de modifier des modèles de bloc pour des articles et des pages spécifiques. »
  • De nouvelles options de design pour certains blocs sur Gutenberg 10.8 : La version 10.8 de l’extension Gutenberg est disponible depuis quelques jours. Des améliorations ont été apportées au niveau de la stabilité et de la performance. Mais ce n’est pas tout. Vous pourrez aussi découvrir de nouvelles options au niveau du design, sur certains blocs. Par exemple, le bloc « Titre » permet d’agir plus finement sur la graisse de la police. Par ailleurs, les blocs « Audio » et « Fichier » disposent de nouvelles prévisualisations.
  • WordPress 5.8 intégrera le support natif des images WebP : Il y a un mois (voir Ptit Bouillon n°27), je vous indiquais que le support natif des images WebP serait disponible au sein du Core (Noyau) de WordPress, sans qu’une date précise n’ait été communiquée. On est désormais fixés : rendez-vous le 20 juillet, avec la sortie de WP 5.8, pour bénéficier de cette nouvelle « fonctionnalité ». En tant que webmaster, vous pourrez donc mettre en ligne des images au format WebP, qui sont en moyenne 30% plus légères que celles au format JPEG ou PNG. Il faudra au préalable les convertir dans ce format (ce que fait par exemple une extension comme Imagify). Pour rappel, le format WebP est un format d’image matricielle créé par Google. Il permet de compresser encore plus vos images qu’en JPG et PNG, sans perte de qualité.
  • Automattic fait l’acquisition d’une app et lance un nouveau thème : Matt Mullenweg, le co-créateur de WordPress, l’a annoncé sur son blog personnel : Automattic, le contributeur majeur à WordPress, a fait l’acquisition de l’app Day One (iOS, Android). Day One permet de tenir un journal quotidien en entrant des notes personnelles, et même d’ajouter des photos, des vidéos etc.
    En parallèle, Automattic a lancé son second thème compatible Full Site Editing sur le répertoire officiel, rapporte le site spécialisé WP Tavern. Baptisé Mayland, il s’agit en fait d’un thème enfant de Blockbase, un autre thème compatible FSE lancé par Automattic en mai dernier.
    Mayland est principalement destiné aux photographes, puisqu’il permet notamment de créer un portfolio pour afficher vos clichés.
  • Deux nouveaux projets pour WordPress : Josepha Haden Chomphosy, la directrice exécutive de WordPress, a annoncé le lancement d’un nouveau blog (make.wordpress.org/project) dédié à « la communication entre tous les projets et la collaboration entre les équipes (NDLR : pour les contributeurs à WordPress). » « Ce blog devrait permettre d’accueillir et de retrouver plus facilement les discussions qui concernent toutes les équipes, et de rendre plus transparent le travail de « back-office » du projet WordPress », a-t-elle ajouté.
    En parallèle, Haden a indiqué que le blog officiel de WordPress.org (WordPress.org/news) est en train de subir un lifting au niveau de son design. Un aperçu du travail en cours est disponible par ici. Vous allez voir, ce sera beaucoup plus coloré, avec des touches créatives en rapport avec le jazz.
  • Débrief du WordCamp Europe : Gutenberg se prépare à devenir un « site builder » : Le Full Site Editing (FSE), et par ricochet l’éditeur de contenus de WordPress (Gutenberg), figuraient au cœur des débats, lors du dernier WordCamp Europe qui s’est tenu il y a 15 jours. Pendant cet événement, Matt Mullenweg, le co-créateur de WordPress, a notamment échangé avec Matias Ventura, ingénieur chez Automattic et Lead Architect du projet Gutenberg.
    Dans une vidéo récapitulative qui est revenue sur les évolutions de l’éditeur et les changements à venir, il a notamment été précisé que Gutenberg se préparait à devenir un « site builder » (constructeur de site). L’arrivée prochaine de certaines composantes du FSE sur WordPress 5.8 (voir Ptits Bouillons précédents) s’inscrit dans cette perspective.
    Concernant le WordCamp Europe, 3 290 personnes venant de 121 pays s’étaient inscrites à l’événement, ce qui témoigne d’un joli succès. Pendant cet événement, il a donc été question du FSE, des blocs, ou encore de l’avenir des thèmes. Vous pouvez retrouver le replay de toutes les conférences, ainsi qu’une interview de Matt Mullenweg, sur la chaîne YouTube officielle de la manifestation.
    L’édition 2022 du WordCamp Europe a déjà été fixée du 2 au 4 juin, à Porto.
  • Plugin Rank racheté par Awesome Motive : Créé par le développeur britannique Iain Poulson (je vous en ai parlé au cours du dernier Ptit Bouillon), l’outil premium Plugin Rank a été racheté par Awesome Motive pour une somme dont le montant n’a pas filtré. Awesome Motive est une société détenue par Syed Balkhi (WP Beginner), très impliquée dans l’écosystème WordPress. Elle est notamment derrière plusieurs extensions célèbres comme OptinMonster, Monster Insigths, WPForms, Smash Balloon etc.
    Lancé en mai 2020, Plugin Rank est destiné aux développeurs d’extensions. L’outil permet de suivre le positionnement des mots-clés liés à une extension présente sur le répertoire officiel.
    Awesome Motive va continuer à développer et à maintenir Plugin Rank, que Iain Poulson ne rejoindra pas.
  • FlipWP : une nouvelle place de marché privée pour l’achat et la vente d’entreprises WordPress : Coucou, revoilou Iain Poulson dans cette news. On n’arrête plus le développeur britannique, qui vient de lancer FlipWP, avec Alex Denning (l’homme derrière Ellipsis, qui propose des services marketing à destination des business WordPress).
    FlipWP est une place de marché privée pour l’achat et la vente d’entreprises WordPress, dont l’objectif consiste à mettre en relation les vendeurs et les acheteurs. Alex Denning explique pourquoi Poulson et lui-même se sont lancés dans ce projet dans cet article (en anglais), si cela vous intéresse.
    FlipWP est un outil payant, facturé 299$/an. Une offre de lancement est proposée aux 50 premiers inscrits jusqu’à vendredi prochain (25 juin). Ils bénéficieront de 50$ de réduction la première année, avec ce code promo (WPTRENDS50).
  • EditorsKit change de propriétaire : L’extension EditorsKit (20000 installations actives), créée et maintenue par Jeffrey Carandang (le cofondateur du plugin CoBlocks), change de propriétaire en passant chez Extendify, qui possède notamment Editor Plus et Gutenberg Hub.
    Pour le moment, il s’agit d’une « adoption », et pas encore d’une acquisition. Cela signifie qu’Extendify va dédommager Carandang pour son aide au cours des prochains mois (avant un éventuel rachat).
    Extendify a indiqué qu’elle allait intégrer sa bibliothèque maison de templates et patterns (compositions de blocs) Gutenberg directement sur EditorsKit. Ce dernier permet notamment à l’utilisateur de contrôler la visibilité des blocs Gutenberg, et ajoute aussi de nouvelles options pour les blocs, par exemple au niveau du formatage du texte et du style.
  • Jetpack et l’affaire de la mise à jour « forcée » : Avec le lancement de sa version 9.8, dont je vous ai parlé lors de la précédente édition du Ptit Bouillon, Jetpack a dû en parallèle ajouter un correctif pour résoudre une vulnérabilité découverte dans sa fonctionnalité pour créer un Carrousel. Ce correctif s’est appliqué lors d’une mise à jour « forcée », c’est-à-dire qu’elle s’est imposée à tous les utilisateurs, même ceux qui n’avaient pas activé les mises à jour automatiques sur leur site. Un événement qui a fait pas mal parler, certains utilisateurs reprochant à Jetpack de ne pas les avoir informés. En fait, il s’est avéré que la mise à jour a été déployée par l’équipe Meta/Sécurité de la Fondation WordPress (et donc pas par Jetpack ou Automattic). Les mises à jour forcées sont très rares (elles n’ont rein à voir avec les mises à jour automatiques), mais elles peuvent être déployées unilatéralement pour résoudre un problème urgent, bien souvent lié à la sécurité des sites.
  • La plateforme Jilt fermera ses portes le 30 avril 2022 : La plateforme Jilt, spécialiste de l’email marketing en e-commerce, pour des solutions comme WooCommerce, Shopify et Easy Digital Downloads, ne proposera plus ses services à partir du 30 avril 2022.
    Elle permet notamment d’envoyer des emails automatisés pour lutter contre l’abandon de panier, accueillir de nouveaux clients etc.
    Ses concepteurs indiquent qu’ils se concentrent « maintenant sur la création d’un nouveau produit pour les magasins WooCommerce », et qu’ils n’acceptent plus de nouvelles inscriptions.
  • Le Fonds pour la diversité de Yoast a annoncé ses bénéficiaires : Dans le Ptit Bouillon n°26, je vous avais parlé d’une super initiative menée par Yoast : son Fonds pour la diversité (Yoast Diversity Fund). À travers lui, Yoast entendait « aider les gens de la communauté WordPress » en proposant de parrainer financièrement les personnes qui travaillent sur un projet qui « bénéficie à WordPress », à condition que ce projet « contribue à faire de WordPress un environnement meilleur ou plus diversifié ».
    On connaît désormais les 60 bénéficiaires (dont les Français Jenny Dupuy et Mathieu Viet), qui ont tous été interviewés pour l’occasion, et ont remporté 500$. Félicitations à Yoast et à eux ;-).

🔥 Les dernières sorties 🔥

Les éditeurs de thèmes et d’extensions mettent régulièrement à jour leurs produits. Voici ce que vous pouvez en retenir :

  • Elementor sur tous les fronts… : Beaucoup d’actualités autour d’Elementor, au cours de ces 15 derniers jours. Elementor Pro est d’abord disponible en version 3.3, avec l’ajout de deux nouveaux widgets pour ajouter des playlists vidéo et des images interactives.
    La version gratuite du constructeur de page, elle, a proposé sa version 3.3 en Beta, avec notamment une Bibliothèque de modèles prêts à l’emploi pour créer un site de plusieurs pages. La date de sortie de cette version est programmée pour le 13 juillet.
    Mais attendez, ce n’est pas tout ! Le site internet d’Elementor a aussi subi une refonte graphique, vous n’allez pas le reconnaître.
  • … Brainstorm Force aussi ! Elementor est partout, Brainstorm Force aussi. La société derrière le thème Astra a lancé officiellement la version 3.6 de son thème, avec pour objectif de coller à la mise à jour Page Experience/Core Web Vitals (« Signaux web essentiels ») de Google, déployée depuis le milieu de semaine dernière. Cette mise à jour de l’algorithme du moteur de recherche vise à parfaire l’expérience utilisateur en améliorant notamment le temps de chargement des pages. Pour être au parfum, la version 3.6 d’Astra permet par exemple de charger les Google Fonts localement, et a supprimé le code jQuery de son addon « Scroll to top ».
    Par ailleurs, un autre produit maison, l’extension Ultimate Addons for Gutenberg, propose une nouvelle version qui met notamment l’accent sur la vitesse de chargement, avec une amélioration du code CSS et JavaScript, pour un temps de chargement qui se veut amélioré.
  • Du nouveau chez Rank Math et Yoast SEO Premium : Dans une récente mise à jour (version 2.9.0), le plugin SEO Rank Math propose notamment une nouvelle fonctionnalité pour envoyer par email un reporting avec des métriques-clés (trafic, nombre total de mots-clés, position moyenne, taux de clics etc.). Les possibilités varient en fonction de la version de Rank Math que vous utilisez (plus d’options avec une Licence Pro).
    L’un des ses principaux concurrents, Yoast SEO, a lui lancé dans sa version 16.5 une fonctionnalité appelée « Social Previews ».  
    Disponible uniquement sur Yoast SEO Premium, elle permet de contrôler en détail l’aspect
    Du contenu que vos visiteurs partageront sur Twitter ou Facebook. Vous pouvez par exemple changer l’image, le titre et la description liés à l’article que les personnes souhaiteront partager sur leurs réseaux sociaux..
  • Avada 7.4 met le paquet sur la performance : La dernière version (7.4) d’Avada met l’accent sur la performance web. Plusieurs fonctionnalités ont été introduites pour rendre l’optimisation du thème plus facile. Les utilisateurs découvriront par exemple un assistant de configuration pour activer/désactiver des éléments qui peuvent avoir un impact notable sur la vitesse de chargement de vos pages (ex : optimisation du code CSS et JavaScript).Par ailleurs, Avada, le thème le plus vendu sur Themeforest, vient aussi de dépasser la barre de 700 000 ventes.

🔥 Formez-vous à Elementor 🔥

Créez des sites intégralement avec Elementor, (le constructeur de page le plus populaire du marché).

Pour ajouter une nouvelle corde à votre arc et apprendre à créer des sites intégralement avec Elementor, WPMarmite a conçu la formation vidéo Maîtrisez Elementor (plus de 20h de cours).

⛳️ Les Ressources à conserver ⛳️

Poursuivons cette newsletter avec quelques ressources que je souhaite partager avec vous. Allez, c’est parti !

  • Alors comme ça, vous voulez parler du Full Site Editing ? A force de le répéter par ici, vous le savez désormais : le Full Site Editing (FSE) va commencer à être déployé avec le lancement de WordPress 5.8, le 20 juillet. Enfin, pour être plus précis : certaines fonctionnalités du FSE vont être déployées à ce moment-là, parce que le FSE n’est pas un projet unique, mais plutôt un ensemble de fonctionnalités.
    Ce n’est pas toujours très clair pour tout le monde et on peut rapidement s’y perdre. C’est la raison pour laquelle Anne McCarthy, responsable des relations avec les développeurs chez Automattic et du programme de sensibilisation autour du FSE, propose sur son site web un ensemble de ressources pour ne plus jamais sécher sur la question. C’est en anglais, mais ça peut toujours servir ;-).
  • Comment faire un audit de sécurité de votre site WordPress ? J’enfonce une porte ouverte, mais peu importe : sécuriser un site WordPress est primordial. A ce propos, votre site est-il au parfum ? Pour vérifier tout cela, rien ne vaut un audit de l’existant. Dans cet article du blog d’iThemes (en anglais), vous trouverez 14 questions à vous poser pour vérifier que vous appliquez bien les bonnes pratiques. Franchement, une piqûre de rappel ne fait jamais de mal sur ce sujet sensible, alors foncez lire tout ça.
  • Le podcast de l’agence Whodunit s’intéresse à la newsletter : Dans le 11e épisode de son podcast WordPress on Air (WOA), l’agence française spécialisée WordPress Whodunit a interviewé Alexandre Derocq, product manager de l’extension Acymailing. Cela a été l’occasion de parler newsletter et emailing sur WordPress, avec une présentation des fonctionnalités d’un plugin singulier. Avant de débarquer sur WordPress, Acymailing a d’abord connu un sacré succès sur… Joomla (1ère extension de newsletters sur ce CMS).
  • Ne tenez pas compte (aveuglément) des conseils de Yoast SEO : Dans cette vidéo, sur laquelle je suis tombé en parcourant la newsletter de l’agence SeoMix, le spécialiste SEO Olivier Andrieu vous présente pourquoi vous ne devez pas prêter attention à toutes les recommandations de Yoast. Comme détaillé dans la description de la vidéo, « Yoast est une extension SEO incontournable pour le CMS WordPress, mais lorsqu’il vous donne des conseils d’optimisation pour la rédaction de vos contenus textuels, n’oubliez pas de prendre du recul et de réfléchir par vous-mêmes sur leur bien-fondé ! » Regardez, ça vaut le détour.

🛠 L’extension de la quinzaine 🛠

Des dizaines de milliers d’extensions existent. Et celle que nous vous avons dénichée ci-dessous devrait être utile pour vos projets.

Essential Blocks for Gutenberg : Si vous utilisez Elementor, vous connaissez sûrement les nombreux addons qui gravitent autour du constructeur de page le plus populaire du répertoire officiel WordPress.

Parmi eux, on retrouve par exemple le célèbre Essential Addons for Elementor (+ 1 million d’installations actives).

Si je vous parle de lui, c’est parce que ses développeurs sont aussi derrière l’extension qui nous intéresse aujourd’hui : Essential Blocks for Gutenberg. S’il est beaucoup plus confidentiel (3 000 installations actives), ce plugin s’avère intéressant si vous vous servez de l’éditeur de contenu de WordPress (Gutenberg).

Son credo ? Vous proposer des blocs pour ajouter de nouveaux éléments de contenu au sein de vos articles et autres pages. L’idée ? Vous offrir de nouvelles options pour personnaliser votre contenu. Options que vous ne retrouvez pas forcément (ou du moins, pas de la même façon) avec les blocs Gutenberg natifs.

Au programme des réjouissances : 24 blocs prêts à l’emploi, afin de décupler vos possibilités créatives. A côté des blocs classiques pour ajouter un bouton, votre fil Instagram, des témoignages, ou encore un tableau de prix, vous profiterez de blocs un peu plus dynamiques et originaux, à l’image de :

  • celui qui ajoute un effet parallaxe au sein d’un slider ; 
  • celui qui permet de comparer deux images entre-elles, côte-à-côte, en réglant leur largeur ;
  • celui qui permet d’intégrer une « Flip box », pour retourner dynamiquement un contenu (ex : du texte) au survol de la souris.

Bref, ce n’est pas révolutionnaire en soi mais cela fonctionne bien. On apprécie aussi les nombreux réglages associées à chaque bloc. Cela vaut le détour si vous utilisez l’éditeur de contenu et vous sentez un peu limité avec lui.

D’autant plus que l’extension est 100% gratuite et maintenue par une équipe solide.

💡 Connaissez-vous ModernPlugins ? 💡

WPMarmite a lancé quelques extensions gratuites sous la bannière de ModernPlugins. Découvrez-les ci-dessous :

  • Modern Admin Comments : Ajoutez un éditeur de texte enrichi aux commentaires de l’administration et ne plus avoir à bidouiller du HTML.
  • Safe Block Editor : Limitez les possibilités de l’éditeur de WordPress (Gutenberg) et éviter que vos clients ruinent leurs contenus.
  • Modern CTT : Insérez des blocs Click to Tweet entièrement personnalisables à vos publications.

🚨 L’événement à venir 🚨

WordCamp, meetup, atelier, conférence : découvrez ce qui va prochainement animer la communauté WordPress.

  • Le sommet du digital de WP Engine se tient ce jeudi 24 juin : L’hébergeur américain WP Engine organise son sommet digital ce jeudi 24 juin, en ligne. L’inscription est gratuite moyennant le remplissage d’un formulaire de contact. Si ce sommet est dédié au digital au sens large, WordPress sera au centre de l’attention. Vous pourrez assister à des conférences traitant plusieurs sujets en lien avec votre CMS favori : son économie, les blocs Gutenberg, WooCommerce, le headless etc.

Merci d’avoir lu cette édition du Ptit Bouillon. Je vous donne rendez-vous dans 2 semaines pour faire le plein d’actus WordPress 👋

Alex

PS : Vous appréciez le Ptit Bouillon ? Soutenez-nous en passant par nos liens affiliés pour vous équiper (ex : o2switchElementorWP Rocket), formez-vous sur le Chaudron ou faites un gentil backlink vers WPMarmite à partir de votre site. Merci 🙏😉

Faites un ptit geste

Et partagez le Ptit Bouillon sur les réseaux sociaux ⤵️

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest