Dégustez ce merveilleux petit Bouillon

Ptit Bouillon n°69 : 39 ans et « Big Picture Goals »

Bonjour,

Le 11 janvier dernier, il paraît que l’on célébrait la journée mondiale du mot « Merci ». L’occasion de dire « merci » à Matt Mullenweg, qui a eu la bonne idée de co-créer WordPress, déjà. Mais aussi de naître un 11 janvier !

Comme il en a l’habitude depuis 20 ans, Matt a profité de cette date festive pour publier un billet sur son blog, afin de célébrer l’événement.

Au risque de vous décevoir, vous n’y apprendrez pas des choses révolutionnaires. Quoique. On y découvre quand même que l’intéressé essaie de s’exposer pendant 5 à 10 minutes au soleil pendant les 30 premières minutes de sa journée.

Le jour de son 39e anniversaire, il a même utilisé un hamac pour s’adonner à cette pratique. Bref, Matt a eu 39 ans et il continue toujours à publier des articles d’une à deux phrases (comme ici). Quand on est célèbre, il paraît qu’on peut se le permettre ^^.

Sinon, côté actu toujours, on a aussi eu des précisions, au cours des derniers jours, sur la direction qu’allait prendre WordPress en 2023.

Josepha Haden Chomphosy, la directrice exécutive de WordPress, s’est épanchée là-dessus dans un article présentant les objectifs généraux (Big Picture Goals) pour l’année à venir.

On y lit que les projets de l’année sont axés autour de 3 piliers : CMS, Communauté et Écosystème.

Au niveau du CMS, WordPress va notamment entrer dans la phase 3 du développement de l’Éditeur de site, consacrée à la collaboration. Par ailleurs, les avancées suivantes sont attendues :

  • intégration d’OpenVerse, le moteur de recherche d’images libres de droit, dans le Cœur de WordPress ; 
  • compatibilité avec PHP 8.2 ; 
  • travail sur différentes APIs ;
  • simplification du processus de lancement d’une version majeure ; 
  • évolutions sur le bloc « Navigation » et la gestion des médias etc.

Concernant la Communauté, l’idée consiste à la réengager par l’apprentissage et les événements, tout en célébrant les 20 ans de WordPress.

Enfin, le travail global au niveau du pilier Écosystème va consister à « mettre à jour les méthodes et mécanismes de distribution pour les extensions et le Cœur » de WordPress.

Voilà pour le topo général. Maintenant, place aux actualités de l’écosystème WP, dernières sorties et autres ressources de la quinzaine. Comme d’habitude, quelques pépites vous attendent dans cette nouvelle édition du Ptit Bouillon.

Installez-vous confortablement dans votre hamac ou au soleil (si vous avez les deux, c’est encore mieux), et c’est parti pour la lecture !

On se retrouve ici dans quinze jours. À très vite.

🚀 Besoin d’un hébergeur pour votre site ? 🚀

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

📻 Les actualités WordPress 📻

Voici les nouvelles fraîches de la communauté WordPress, régalez-vous !

  • L’équipe en charge de la coordination de WordPress 6.2 dévoilée : WordPress 6.2 doit débarquer le 28 mars et on en sait un peu plus sur la composition de l’équipe en charge de coordonner la publication de cette nouvelle version majeure. Les coordinateurs de cette version sont Francesca Marano et Héctor Prieto. À noter aussi la présence d’un nouveau rôle de « Performance Lead » – pour les questions liées à la performance – dans cette équipe, en la personne de Felix Arntz.
    La sortie de la Beta 1 de WP 6.2 est déjà planifiée au 7 février.
  • WordPress 6.2 devrait intégrer la position sticky : Si l’on s’en tient à un post Twitter réalisé par Nick Diego, membre de l’équipe en charge de la coordination de WordPress 6.2, la prochaine version majeure de WordPress devrait intégrer la position sticky dans son Noyau. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité super pratique, vous serez en mesure de maintenir un bloc épinglé en haut de votre page ou article, y compris lorsque l’utilisateur scrollera dans votre contenu.
  • Le design de la page du répertoire de thèmes va subir une refonte : Comme cela a déjà été le cas pour les pages actualités (News) et Showcase (Portfolio) du site WordPress.org, la page dédiée au répertoire de thèmes va subir prochainement une refonte au niveau de son apparence visuelle, notamment. L’interface utilisateur va être améliorée et la future page intégrera les nouvelles taxonomies présentées par Matt Mullenweg lors du dernier State of the Word, avec l’apparition de mentions pour distinguer les thèmes commerciaux des thèmes gratuits (voir Ptit Bouillon n°67).
  • L’extension Performance Lab devrait changer de modèle : Suite à certains retours de Matt Mullenweg, qui a notamment indiqué que des options étaient ajoutées inutilement dans l’extension Performance Lab (et qu’il fallait arrêter d’en intégrer), cette dernière devrait voir son modèle évoluer. L’équipe en charge de la Performance a décidé que les prochains modules déployés le seraient en tant que plugins individuels (et non plus ajoutés au noyau de l’extension). Au moment de rédiger ces lignes, une confirmation officielle était encore attendue.
    Développée par l’équipe en charge de la Performance, Performance Lab (40 000 installations actives) « est une collection de modules dédiés à l’amélioration des performances de votre site, détaille sa description sur le répertoire officiel. La plupart d’entre eux sont destinés à être intégrés au sein du cœur WordPress. L’extension permet d’activer et tester chaque module individuellement pour bénéficier de ces fonctionnalités avant qu’elles soient disponibles dans le cœur de WordPress. »
    Grâce à elle, vous pouvez par exemple créer une version WebP de chaque nouvelle image JPEG téléversée, si le format WebP est pris en charge par votre serveur.
  • WP Umbrella propose un nouveau système de templates pour créer des rapports de maintenance automatisés : WP Umbrella (lien affilié), qui permet de gérer, maintenir et surveiller vos sites WordPress, propose un nouveau système de templates pour créer des rapports de maintenance automatisés plus rapidement et en quelques clics. Vous pouvez notamment y inclure et éditer les sections de votre choix (performance, mises à jour, sauvegardes, analytics etc.), tout en automatisant l’envoi de vos rapports à la fréquence de votre choix.
  • Automattic lance Blaze, son système d’annonces publicitaires : Automattic, a annoncé le lancement de son propre système d’annonces publicitaires appelé Blaze. Cette régie publicitaire (à partir de 5 $/jour) permet de diffuser des annonces sur le réseau de sites WordPress.com et Tumblr pour les personnes disposant d’un site WordPress.com, mais aussi pour celles utilisant l’extension Jetpack sur un site WordPress.org.
    Pour le moment, Blaze est uniquement accessible aux sites qui utilisent l’anglais comme langue principale (d’autres langues vont être prises en compte prochainement).
  • ClassicPress va de nouveau être forké : Le CMS ClassicPress va de nouveau être forké en se basant sur la version 6.0 de WordPress, après un vote réalisé par les contributeurs au Noyau de ce CMS. Un nouveau logiciel va donc être créé à partir du code source de WP 6.0, notamment parce que « les utilisateurs sont de plus en plus limités dans le choix des plugins qui fonctionneront avec un code vieux de cinq ans », rapporte le blog spécialisé WP Tavern.
    ClassicPress existe depuis 2018 et la sortie de WordPress 5.0. Il s’agit d’un CMS concurrent à WordPress basé sur WordPress 4.9 sans l’éditeur de contenu Gutenberg. Ses utilisateurs ont donc accès à l’ancien éditeur de texte (TinyMCE).

📈 Apprenez les bases du SEO 📈 

Vous désirez obtenir du trafic gratuitement de la part de Google et vous êtes perdu dans tout le jargon lié au référencement ?

Suivez le programme Enfin visible grâce au référencement pour apprendre les fondamentaux du SEO et faire décoller le trafic de votre site WordPress.

Pssst : Pour commencer à vous former, rendez-vous sur YouTube. On y a publié le module 1 pour vous donner un aperçu.

🔥 Les dernières sorties 🔥

Les éditeurs de thèmes et d’extensions mettent régulièrement à jour leurs produits. Voici ce que vous pouvez en retenir :

  • Astra 4.0 inaugure un nouveau tableau de bord (entre autres) : La version 4.0 d’Astra, le thème non natif le plus populaire du répertoire officiel, propose notamment une refonte de son tableau de bord. Par ailleurs, l’interface de création de la fonctionnalité « Mega Menu » d’Astra Pro (lien affilié) a aussi été optimisée, avec en plus de nouvelles options de personnalisation.
    Enfin, l’option permettant de créer une flèche « Back to top » (« Retour vers le haut ») est désormais accessible sur la version gratuite du thème (et plus seulement sur Astra Pro).
  • WooCommerce 7.3 ajoute un nouveau bloc « Produits » : La version 7.3 de l’extension WooCommerce est disponible. Parmi les nouveautés, on notera l’arrivée d’un nouveau bloc « Produits » (en bêta) permettant de « lister des produits en choisissant des critères spécifiques, ainsi que de contrôler la disposition des produits dans la liste/grille par les différents blocs d’éléments », précise l’équipe de WooCommerce.
    Par ailleurs, la version 9.4.0 de l’extension WooCommerce Blocks propose une nouvelle fonctionnalité appelée « Local Pickup » qui offre de nouvelles possibilités de livraison locales aux utilisateurs.
  • WPZoom et Automattic sortent un thème basé sur des blocs : La boutique WPZoom (lien affilié) propose un nouveau thème basé sur des blocs appelé EduBlock Pro. Conçu pour l’éditeur de site de WordPress, il est destiné avant tout à la création de sites dans le domaine de l’éducation (écoles, collèges, universités).
    De son côté, Automattic, a sorti un thème gratuit lui aussi basé sur des blocs, appelé Lettre. Son usage est très spécifique : il est destiné aux rédacteurs qui souhaitent publier une newsletter avec Jetpack.
  • BuddyPress 11.0.0 introduit une cinquantaine de changements : BuddyPress 11.0.0 « La Scala » est disponible depuis début janvier.
    Si vous avez l’habitude de vous servir de cette extension communautaire, vous découvrirez « un peu plus de 50 changements qui agissent la plupart du temps « sous le capot » en vue d’améliorer la performance, la cohérence et la stabilité de l’extension », détaille l’article de présentation. Un exemple ? Les images au format WebP peuvent désormais être utilisées pour vos photos de profil ou de couverture.
    Enfin, l’article indique que de nouvelles fonctionnalités et changements importants sont attendus en 2023, à l’image des médias communautaires.
  • BricksWizard propose des templates premium pour le constructeur de page Bricks : Si vous êtes un adepte du constructeur de page Bricks, allez jeter un oeil à BricksWizard, qui propose des templates de sites premium (à partir de 19 $ le template). Ces templates sont adaptés à différentes niches : immobilier, agence, beauté ou encore portfolio.

🔥 Formez-vous à Elementor 🔥

Créez des sites intégralement avec Elementor, (le constructeur de page le plus populaire du marché).

Pour ajouter une nouvelle corde à votre arc, WPMarmite a conçu la formation vidéo Maîtrisez Elementor (plus de 20h de cours).

⛳️ Les Ressources à conserver ⛳️

Poursuivons cette newsletter avec quelques ressources que je souhaite partager avec vous. Allez, c’est parti !

  • Comment résoudre les problèmes d’envoi de mails sous WordPress : Par défaut, WordPress n’est pas un outil conçu pour envoyer des e-mails… mais il le fait quand même pour vous signaler la rédaction d’un nouveau commentaire, réinitialiser un mot de passe etc. Le problème, c’est notamment que la délivrabilité de ses e-mails laisse à désirer, sans compter qu’ils peuvent être considérés comme du spam par des serveurs de messagerie classiques type Gmail ou Yahoo.
    Si vous faites face à ce genre de problèmes, lisez ce guide concocté par Aurélien Denis, du blog WPChannel.
  • Comment changer, déplacer et supprimer correctement vos catégories WordPress : Les catégories sont pratiques pour organiser votre contenu et aider vos visiteurs à trouver certains de vos articles, mais il faut aussi les manipuler avec précaution, notamment pour vous éviter des erreurs 404 si vous changez leur URL. Pour tout savoir et tout comprendre sur le sujet, direction le blog de WPBeginner (en anglais).
  • TasteWP, une extension Chrome pour découvrir si un site utilise WordPress : TasteWP, un service qui permet de configurer une instance WordPress, vient de lancer une extension Chrome capable de détecter si le site sur lequel vous naviguez utilise WordPress. Cette extension est aussi en mesure de vous dévoiler quels plugins et quel thème utilise ce site. Vous pouvez aussi les tester (les plugins et thèmes) grâce à un bouton qui lancera automatiquement une nouvelle instance TasteWP.
  • Comment ajouter du code personnalisé sur votre site WordPress : Jeff Starr, du blog Digging into WordPress, vous explique (en anglais) comment ajouter du code personnalisé sur WordPress à travers deux méthodes : l’ajout dans le fichier functions.php et la création d’un plugin dédié. Vous découvrirez les différences entre les deux méthodes et laquelle il est préférable d’utiliser en fonction de votre objectif final.

⚙️  Connaissez-vous WPTurbo ? ⚙️ 

WPMarmite a lancé un site proposant des générateurs de code pour aider les développeurs WordPress à gagner du temps dans leurs projets.

Plus de 40 générateurs sont disponibles pour créer des types de contenus personnalisés, des taxonomies et bien d’autres choses. Il est également possible de créer un compte gratuit pour les sauvegarder.

🛠 L’astuce technique 🛠

Place enfin à un conseil pratique pour améliorer l’apparence, la sécurité, la performance, le SEO ou encore le contenu de votre site vitrine… ou de votre boutique WooCommerce.

  • Comment ajouter le balisage Schema.org sur votre site WordPress ?


250g de mascarpone. 3 œufs. Du cacao. 20 biscuits cuillères. Voilà quelques-uns des ingrédients qui se sont affichés sur la page de résultats de recherche de Google lorsque je me suis mis en quête d’une recette pour préparer un tiramisu.

Grâce à ces résultats ou extraits enrichis (rich snippets, en anglais), qui donnent des informations supplémentaires à l’utilisateur et à Google, le célèbre moteur de recherche est notamment en mesure de mieux comprendre de quoi traite un contenu.

Tout se passe en arrière-plan, dans le code HTML, grâce au balisage Schema.org. Ce dernier est utilisé pour « fabriquer », en quelque sorte des extraits enrichis.

Voilà pour l’aspect technique. Dans la pratique, ces extraits enrichis sont très intéressants car ils sont plus visibles sur les pages de résultats de recherche. Ils peuvent donc plus inciter au clic, et par ricochet générer plus de trafic sur vos pages.

Google prend en charge une trentaine de balisages, parmi lesquels figurent :

  • les recettes de cuisine ;
  • les produits ;
  • les événements ; 
  • le fil d’Ariane ;
  • les Foires aux Questions.


Pour les ajouter sur votre site WordPress, il n’est pas nécessaire de mettre les mains dans le cambouis. Le balisage Schema.org peut être ajouté sur vos pages très simplement à l’aide d’une extension.

Un plugin de SEO comme Yoast l’ajoute automatiquement sur vos pages.

Par ailleurs, un plugin dédié comme Schema propose une dizaine de types de données structurées Schema.org (Recettes, Produits, Evénements, Personnes, Logiciels etc.).

Une fois sur l’éditeur de contenu de WordPress, il suffit de remplir les métadonnées associées au balisage choisi, dans l’encart prévu à cet effet, au bas de la page.

Maintenant, à vous de jouer !

🌸 Connaissez-vous BeautifulPress ? 🌸

WPMarmite a lancé une galerie pour mettre en avant les meilleurs sites WordPress. L’endroit idéal pour trouver de l’inspiration.

Découvrir des sites réalisés avec Elementor ou le thème Astra vous intéresse ? Pas de problème, près de 1500 sites sont mis en avant sur BeautifulPress. 😉

Pssst : Vous créez des sites WordPress et voulez les mettre en avant sur BeautifulPress ? Soumettez-les sur cette page.

🔌 Le coin des plugins 🔌

Pour terminer, coup de projecteur sur deux plugins : un qui vient de faire récemment son apparition sur le répertoire officiel et ne demande qu’à être connu. Et un autre déjà bien installé.

  • Le ptit nouveau : SureTriggers, pour vous aider à connecter différents plugins WordPress et services SaaS entre eux pour automatiser les tâches répétitives.
  • Le ptit… mais déjà costaud : Fluid Checkout for WooCommerce, pour améliorer le processus de paiement sur WooCommerce, en éliminant les frictions inutiles.

Merci d’avoir lu cette 69e édition du Ptit Bouillon. Je vous donne rendez-vous dans 2 semaines pour faire le plein d’actus WordPress 👋

Alex

PS : Vous appréciez le Ptit Bouillon ? Soutenez-nous en passant par nos liens affiliés pour vous équiper (ex : o2switchElementorWP Rocket), formez-vous sur le Chaudron ou faites un gentil backlink vers WPMarmite à partir de votre site. Merci 🙏😉

Faites un ptit geste

Et partagez le Ptit Bouillon sur les réseaux sociaux ⤵️