Dégustez ce merveilleux petit Bouillon

Ptit Bouillon n°47 : WordPress 6.0 doit débarquer le 24 mai

Bonjour,

Pour commencer ce nouveau Ptit Bouillon, je vous propose de parler de l’importance des noms, et plus généralement des appellations.

On va évoquer cela de façon à la fois décalée et sérieuse. Démarrons avec de l’actu très chaude. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais il paraît qu’aujourd’hui, c’est la Journée mondiale sans Facebook.

Apparemment, cela se tient chaque année tous les 28 février. D’après le site Journée mondiale, l’objectif des promoteurs de cette journée consiste à « lutter contre l’addiction à la cyber-dépendance »« protester contre l’intrusion des pubs qui se font passer pour de l’information » et « rappeler à Facebook qu’ils ne seraient rien sans leurs clients ».

Si vous êtes un adepte de ce réseau social, qui est toujours le plus populaire en France (74 % d’utilisateurs), vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Mais venons-en aux noms, justement. Parler de Facebook me permet de rebondir sur une lettre récente envoyée par Marc Zuckerberg, le PDG de Facebook (rebaptisé Meta, je le rappelle), à ses employés.

À l’intérieur, il leur indique notamment qu’il souhaite qu’on les désigne sous le nom de « Metamates », littéralement les potes de Meta.

Cela a déclenché pas mal de réactions hilarantes sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter.

Les utilisateurs ne se sont pas fait prier pour détourner cet usage en l’adaptant avec humour à d’autres marques. Par exemple : les employés d’Alibaba ont été rebaptisés Illegitimates, ceux de Tinder, Intimates 😂.

Amusons-nous un peu avec WordPress, à présent :

  • pour les employés d’Automattic, cela pourrait donner Mattmates, en l’honneur de Matt Mullenweg, comme j’ai pu justement le lire en faisant de la veille pour cette nouvelle édition ;
  • WordPress > Jazzmates, pour mettre en avant la poésie qui entoure le CMS ;
  • Elementor > Luckylukemates, parce que ses employés sortent des nouveautés plus vite que leur ombre ;
  • WPMarmite > Alexmates, pour me faire un peu mousser. 🍾

Les appellations sur WordPress, justement, c’est quelque chose. Lorsque l’on débute sur le CMS, on découvre tout un tas de termes chinois et baroques, pour ne pas dire barbares.

Les fameux custom post types, permaliens, taxonomies et autres shortcodes ont dû vous laisser sacrément perplexes, au départ.

Au fur et à mesure, on s’y habitue, même si l’on reste toujours un peu confronté à des appellations étranges. La dernière en date, c’est sûrement le Full Site Editing (FSE), que j’ai eu l’occasion de vous expliquer à des dizaines de reprises par ici.

Ce fameux projet charrie son lot de nouveaux termes, par exemple en ce qui concerne les thèmes. Parle-t-on de thèmes basés sur des blocs, de thèmes FSE ou de thèmes FSE basés sur des blocs ? Hum, nom d’un nom…

Cet excellent article de WP Tavern (en anglais) fait le point sur tous ces… noms et franchement, on y voit beaucoup plus clair après.

Dernier nom que je souhaite évoquer par ici : le Ptit Bouillon. Une appellation d’origine contrôlée. Un breuvage servi correctement mixé tous les quinze jours. Une potion au goût savoureux et qui se déguste à n’importe quel moment de la journée.  

Alors faites-vous plaisir aujourd’hui, demain ou dans les jours à venir.

À dans quinze jours.

Alex

🚀 Besoin d’un hébergeur pour votre site ? 🚀

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

📻 Les actualités WordPress 📻

Voici les nouvelles fraîches de la communauté WordPress, régalez-vous !

  • La sortie de WordPress 6.0 prévue le 24 mai : Le lancement de WordPress 6.0 a été fixé au 24 mai. Cette date est bien sûr soumise à d’éventuels changements en cours de route, mais au moins, le cap est fixé. Il faut s’attendre à la sortie d’une deuxième version majeure de WordPress en 2022 dans 3 mois à peine.
    Comme indiqué dans l’article d’annonce, WordPress 6.0 « visera à affiner et à itérer sur les outils de personnalisation introduits plus tôt cette année »« Cette version suivra la même cadence que la 5.9, avec une longue période alpha et une courte période bêta, avant la phase de release candidate (NDLR : une version finale avant le lancement officiel de WP 6.0). »
    Dans les faits, le lancement de la Beta 1 est planifié au 12 avril, celui de la Release Candidate 1 au 3 mai. Le coordinateur de cette version sera l’Espagnol Héctor Prieto.
  • WordPress 5.9.1 a débarqué sur vos écrans : Le lancement de WordPress 5.9.1 a été déployé à partir de mardi dernier (22 février). Il s’agit d’une version mineure qui corrige notamment 85 bogues relevés à la fois dans le Core (Noyau) de WordPress, ainsi que sur l’éditeur de contenu. Si ce n’est pas encore fait, pensez à faire cette mise à jour si les mises à jour automatiques ne sont pas activées sur votre site WordPress.
  • Deux nouveaux blocs et du neuf sur les couleurs dans Gutenberg 12.6 :  La dernière version de l’extension Gutenberg (12.6) propose notamment deux nouveaux blocs. Le premier permet d’ajouter la biographie de l’auteur d’un article. Le second vous aide à ajouter un bouton « Lire la suite » au niveau de vos articles. Par ailleurs, l’interface d’édition des couleurs d’un bloc a subi un changement. Désormais, les couleurs du texte, de l’arrière-plan et d’un lien peuvent être étendues et réduites dans différents contextes, depuis le même menu. Vous noterez aussi des améliorations au niveau du style et de l’accessibilité.
  • WooCommerce 6.3 doit débarquer le 8 mars : La version 6.3 de l’extension WooCommerce doit faire son apparition dans une semaine, le 8 mars précisément. Cette nouvelle mouture introduira deux nouveaux filtres : un premier sur le consentement des cookies et un second sur le message de suppression d’un article du panier. Des mises à jour seront aussi apportées aux deux feature plugins : WooCommerce Blocks et WooCommerce Admin (un feature plugin est un plugin dont l’intention est d’être proposé pour une inclusion dans le Core de WordPress, plus précisément ici de WooCommerce).
    Par ailleurs, toujours en parlant de WooCommerce, son équipe a mis en place un questionnaire à destination des développeurs pour recueillir des avis en vue d’améliorer la plateforme.
  • Le nouveau design de la page Actualités de WordPress est en ligne : Il y a quinze jours, je vous relatais dans une actu que le nouveau design de la page Actualités du site WordPress.org devait voir le jour dans « les prochaines semaines ». C’est qu’avançait Josepha Haden Chomphosy, la directrice exécutive de WordPress, dans le podcast WP Briefing. Finalement, tout est allé très vite puisque la nouvelle page est officiellement en ligne. Vous le verrez, le nouveau design est plus aéré et moderne, avec aussi du changement au niveau de la typographie. Deux nouvelles polices d’écriture font leur apparition : Inter pour le corps du texte et EB Garamond pour les titres.
  • Plus de 4 millions d’installations WordPress potentiellement touchées par des vulnérabilités : Des failles de sécurité ont été relevées sur une dizaine d’extensions au cours des quinze derniers jours. La plus marquante a frappé l’extension de sécurité UpdraftPlus, active sur plus de 3 millions d’installations WordPress. La vulnérabilité permettait « à tout utilisateur connecté sur une installation WordPress avec UpdraftPlus actif d’exercer le privilège de télécharger une sauvegarde existante, un privilège qui aurait dû être limité aux seuls utilisateurs administratifs », a précisé l’extension sur son blog.
    Par ailleurs, des vulnérabilités ont aussi été détectées sur 9 extensions populaires, comme Ad Inserter et Popup Builder, affectant potentiellement plus de 1,3 millions de sites.
    Si vous utilisez les extensions citées, mettez-les à jour au plus vite si vous ne l’avez pas encore fait.
  • Une série d’acquisitions et/ou de partenariats dans l’écosystème : Plusieurs acquisitions ont eu lieu dans l’écosystème WordPress au cours des quinze derniers jours.
    Tout d’abord, l’entreprise Convesio, spécialiste de l’hébergement WordPress évolutif, a noué un partenariat avec l’extension Object Cache Pro créée par Till Krüss. Convesio la proposera gratuitement à ses clients Business et Enterprise. Convesio est très actif ces derniers temps. Dans le précédent Ptit Bouillon, je vous indiquais que l’entreprise avait réalisé une levée de fonds de 5 millions de dollars pour pour poursuivre le développement de sa plateforme d’hébergement. À part ça ? Strattic a fait l’acquisition de l’extension WP2Static et TrustedLogin s’est emparé des plugins Remove Dashboard Access (50 000 installations actives) et Support Me (700 installations actives). Il va en assurer la maintenance et les deux extensions resteront gratuites.
  • Le prix de la Thrive Suite augmente de 30 % : Le prix annuel de la Thrive Suite a augmenté de 30 % dernièrement, passant d’un tarif de 228 $/an à 299 $/an.
    La Thrive Suite englobe notamment le Thrive Theme Builder et les 8 extensions de la suite Thrive (Thrive Architect, Thrive Leads, Thrive Apprentice etc.). Notez que vous pouvez aussi vous procurer la Thrive Suite en la réglant au trimestre pour 99 $ (contre 90 $ auparavant).

🔥 Les dernières sorties 🔥

Les éditeurs de thèmes et d’extensions mettent régulièrement à jour leurs produits. Voici ce que vous pouvez en retenir :

  • Elementor lance son service Elementor Cloud Website : Le constructeur de site Elementor vient de lancer un nouveau service appelé Elementor Cloud Website. Il s’agit d’une solution globale comprenant notamment une offre d’hébergement, l’accès à Elementor Pro, une connexion gratuite à à un domaine personnalisé et un support 7j/7j. Le prix est de 99 $/an.
    Cette offre propose notamment un hébergement dans le cloud, via la plateforme Google Cloud, et vise à simplifier la vie du créateur de site qui souhaite se lancer. WordPress est par exemple pré-installé et l’utilisateur a accès à un tableau de bord personnalisé. Au final, ce service se rapproche de ce que propose déjà la solution d’hébergement WordPress.com.
    Par ailleurs, Elementor a aussi communiqué sur le lancement d’une nouveauté : les Wireframe Kits. Il s’agit en quelque sorte de gabarits de page personnalisables à remplir avec les éléments de votre choix (ex : des widgets). Dix kits sont pour le moment disponibles (5 gratuits et 5 payants).
  • Clarity : une nouvelle extension pour vous débarrasser des publicités intrusives : Le développeur Stanislav Khromov a annoncé le lancement de son extension gratuite Clarity, dont l’objectif est de bloquer les publicités et notifications affichées par certains thèmes ou plugins sur votre tableau de bord. L’extension fonctionne dès l’activation, sans réglages. Elle marche sur le même principe qu’un bloqueur de publicités que vous utilisez peut-être sur votre navigateur web.
  • Les blocs d’Advanced Custom Fields deviennent compatibles Full Site Editing : Advanced Custom Fields (ACF), la célèbre extension pour ajouter des champs personnalisés sur votre site WordPress (+ de 2 millions d’installations actives), a annoncé que ses blocs (ACF blocks) étaient désormais compatibles avec le projet Full Site Editing (Édition complète du site), qui a fait son apparition fin janvier à l’occasion du lancement de WordPress 5.9.
  • Wabi, un thème basé sur des blocs pour les rédacteurs : Wabi est un nouveau thème gratuit basé sur des blocs que vous pouvez télécharger gratuitement sur le répertoire officiel. Il se destine principalement aux blogueurs et autres rédacteurs. Simple et minimaliste, il se caractérise par « des lignes épurées, une belle typographie et un système dynamique de couleurs », précise son développeur, Rich Tabor. Ce dernier, responsable produit chez Extendify, s’est notamment fait connaître au sein de l’écosystème WordPress pour avoir fondé la boutique de thèmes ThemeBeans (en 2012), ou encore co-créé l’extension CoBlocks (2018), qui propose des blocs Gutenberg.
    En parlant de thèmes basés sur des blocs, WP Tavern rapporte qu’Automattic, le contributeur majoritaire à WordPress.org, a lancé son 10e thème compatible Full Site Editing. Skatepark, c’est le nom du thème, « est un thème WordPress audacieux et excitant conçu pour les événements et les organisations modernes », précise sa description sur le répertoire officiel.
  • Bertha AI propose une version gratuite de son assistant d’écriture : L’outil premium Bertha AI, basé sur l’intelligence artificielle, propose une version gratuite de son service sous la forme d’une extension proposée sur le répertoire officiel. Cet assistant virtuel génère du contenu à votre place, afin de vous faire gagner du temps, tout en vous aidant à coller aux bonnes pratiques SEO. Le plugin gratuit est en revanche limité à l’usage de 1 000 mots par mois, ce qui fait très peu.
    L’intelligence artificielle pour créer du contenu est un filon encore peu exploité sur WordPress. À noter que l’extension SEO Rank Math propose aussi une fonctionnalité de ce genre dans sa version gratuite.

🔥 Formez-vous à Elementor 🔥

Créez des sites intégralement avec Elementor, (le constructeur de page le plus populaire du marché).

Pour ajouter une nouvelle corde à votre arc, WPMarmite a conçu la formation vidéo Maîtrisez Elementor (plus de 20h de cours).

⛳️ Les Ressources à conserver ⛳️

Poursuivons cette newsletter avec quelques ressources que je souhaite partager avec vous. Allez, c’est parti !

  • 10 astuces pour créer un article de blog optimisé SEO : Un bon article de blog doit être écrit de façon naturelle, pour des humains. Mais si vous voulez qu’il ait une chance de se positionner correctement, il faut aussi prendre en compte les moteurs de recherche.
    Pour être certain d’appliquer les bonnes pratiques en la matière, consultez cette liste de conseils sur le blog de Yoast SEO (en anglais).
  • Que sont les Core Web Vitals, et comment les améliorer ? Les Core Web Vitals (Signaux Web Essentiels) : voilà un terme dont vous avez dû beaucoup entendre parler au cours des dernières semaines. Ces signaux de l’algorithme Page Experience de Google ont-ils un réel impact sur le SEO de votre site WordPress ? Faut-il vraiment s’en préoccuper de façon sérieuse ? Ce très bon article du blog d’Ahrefs (en anglais) démystifie la question et vous aidera à y voir plus clair sur le sujet.
  • Comment désactiver le sélecteur de langues sur la page de connexion de WordPress : Livré fin janvier, WordPress 5.9 a apporté son lot de nouveautés, à l’image d’un sélecteur de langues s’affichant sur la page de connexion à votre interface d’administration. Aurélien Denis, de WP Channel, vous montre comment le désactiver à l’aide d’un peu de code. Comme il l’explique, ce sélecteur de langues a un « intérêt limité » et « peut aussi perturber l’affichage des pages de connexions personnalisées ».
  • Que faire lorsque vous ne pouvez pas supprimer une extension WordPress ? Cela peut parfois arriver : certaines extensions WordPress capricieuses ne veulent pas se laisser supprimer. Pour vous en débarrasser complètement, lisez ce tutoriel pratique (en anglais).

🛠 L’extension de la quinzaine 🛠

Des dizaines de milliers d’extensions existent. Et celle que nous vous avons dénichée ci-dessous devrait être utile pour vos projets.

Elementor Blocks for Gutenberg

Oyez, oyez, brave lecteur. Êtes-vous converti au constructeur de page Elementor ?

Je sais qu’il y en a quelques-uns par ici – peut-être vous, donc – ainsi que des millions à travers la planète. Alors je tente ma chance sans trop me mouiller, Elementor étant le page builder le plus populaire de l’écosystème WordPress.

Oyez, oyez, partie 2. À présent, question suivante : utilisez-vous l’éditeur de contenu de WordPress (Gutenberg), par exemple pour rédiger et intégrer vos articles de blog ? En principe, oui, sauf si vous êtes toujours un adepte de l’ancien éditeur (TinyMCE). Et vous en avez parfaitement le droit.

En bref, si vous êtes un adepte du combo Elementor + Gutenberg, saviez-vous qu’il est possible de marier les deux, pour « insérer facilement n’importe quel modèle Elementor dans Gutenberg en un seul clic » ?

La réponse est dans la question, en fait. Le nom de ce plugin super pratique ? Elementor Blocks for Gutenberg. Un véritable indispensable à glisser d’urgence dans votre boîte à outils de créateur de site, s’il n’y figure pas encore.

Comme l’indique la description de l’extension, cette dernière permet notamment d’« incorporer des mises en page plus avancées dans Gutenberg », que vous n’êtes pas en mesure de concevoir avec l’éditeur de contenu.

On peut imaginer tout un tas de mises en œuvre pratiques. Sur le blog de WPMarmite, je me sers par exemple de Elementor Blocks for Gutenberg pour ajouter des encarts d’appel à l’action dans les articles que l’on rédige. Le tout en une paire de clics, sans forcer.

Une fois le modèle créé, vous n’avez plus aucun effort à fournir. Il se retrouve enregistré bien au chaud dans une bibliothèque de modèles (l’Elementor Library). Dès que vous souhaitez vous servir de tel ou tel modèle, il ne vous reste plus qu’à le localiser dans cette bibliothèque, puis à l’intégrer où vous le souhaitez dans votre contenu.

C’est simple, rapide et efficace. Et en plus, ça fonctionne avec la version gratuite d’Elementor. Que demande le peuple ? L’essayer, peut-être ? À vous de jouer !

💡 Connaissez-vous ModernPlugins ? 💡

WPMarmite a lancé quelques extensions gratuites sous la bannière de ModernPlugins. Découvrez-les ci-dessous :

  • Modern Admin Comments : Ajoutez un éditeur de texte enrichi aux commentaires de l’administration et ne plus avoir à bidouiller du HTML.
  • Safe Block Editor : Limitez les possibilités de l’éditeur de WordPress (Gutenberg) et éviter que vos clients ruinent leurs contenus.
  • Modern CTT : Insérez des blocs Click to Tweet entièrement personnalisables à vos publications.

🚨 Les événements à venir 🚨

WordCamp, meetup, atelier, conférence : découvrez ce qui va prochainement animer la communauté WordPress.

  • Un sommet virtuel pour transformer votre business en ligne : À vos agendas : le « Web Agency Summit », organisé par Atarim, se tiendra du 26 au 29 avril prochains.
    Sa promesse ? Vous montrer « comment faire évoluer votre agence web ou votre entreprise indépendante avec des services incroyables, attirer des clients bien payés, et créer des revenus récurrents ». Une quarantaine de sessions d’experts seront organisées, avec des possibilités de faire du networking.
    On ne connaît pas encore les intervenants, mais si le sujet général vous intéresse, ne tardez pas trop à vous procurer un billet. C’est gratuit, mais les places sont limitées. Par contre, les interventions auront lieu en anglais.
  • Rappel : le festival WordFest se tient ce vendredi 4 mars : Je vous en ai parlé il y a quinze jours. Petite piqûre de rappel pour les retardataires : WordFest, le festival en ligne dédié à WordPress, aura lieu ce vendredi 4 mars.
    Pendant 24 heures, vous pouvez assister à des conférences sur le design, la contribution à WordPress, le développement web, le travail à distance, la santé mentale, etc. Vous pouvez vous inscrire gratuitement via ce formulaire de contact.
    Pour info, ce festival est mis en place par l’organisation caritative britannique Big Orange Heart, qui promeut le bien-être et la santé mentale des travailleurs à distance.

Merci d’avoir lu cette 47e édition du Ptit Bouillon. Je vous donne rendez-vous dans 2 semaines pour faire le plein d’actus WordPress 👋

Alex

PS : Vous appréciez le Ptit Bouillon ? Soutenez-nous en passant par nos liens affiliés pour vous équiper (ex : o2switchElementorWP Rocket), formez-vous sur le Chaudron ou faites un gentil backlink vers WPMarmite à partir de votre site. Merci 🙏😉

Faites un ptit geste

Et partagez le Ptit Bouillon sur les réseaux sociaux ⤵️